LES VISITEURS

lundi 17 octobre 2011

Journée culturelle et gastronomique

                                                   LES ETUDIANTS HAITIENS EN FETE

Ce samedi 16 octobre a été l'occasion pour les étudiants haitiens venus au sénégal il y'a un an de faire découvrir leur culture et leur gastronomie pour une intégration solide.  
Les étudiants haitiens à leur arrivée au Sénégal



Des filles au teint café au lait se trémousent dans la cour du centre culturel Douta Seck de Dakar.Des ballons, des flyers et T-shirts aux couleurs de l'Haiti plantent le décor.
C'est la journée culurelle et gastronomique organisée par les  étudiants haitiens au Sénégal qui bat son plein.
A l'accueil, une jolie demoiselle, étudiante à L'Université de Dakar, dénommée Jessica , vêtue d'un Haut bleu  et Rouge au visage  maquillée de ses couleurs nationales s'exprime sur cette journée.
"C'est une grande joie d'être là. Nous célébrons aussi l'un des héros de la lutte de l'indépendance de notre pays , Jean-Jacques Dessalines" dit-elle avec beaucoup d'émotion.


Ce héro de la lutte de l'indépendance de Haiti, Dessalines (20 sept 1758-17 oct 1806) , appelé chalereusement  en créole haitien "Janjak Desalin" fut le premier dirigeant de l'Haiti indépendante.

Dionald, étudiant à L'Ecole nationale des travailleurs sociaux est fier d'arborer le T-shirt à l'effigie de "Desalin". "Il a beaucoup lutté pour nous, si ce n'était pas lui, nous ne serions pas libre" s'exclame t-il.On comprend pourquoi l'hymne nationale s'apelle "La dessalinienne".

Après les dicours officiels, place à la dégustation des mets de l'Ile située dans les caraibes. Deux tables forment le stand  pour les repas, les fruits exotiques aussi ont leurs paces sur la table de derrière; le toute sous une tente où affluent les gourmands.
Sur la Menu, on peut constater que les repas varient de 500frs à 2500frs.
Mme Ndiaye savoure avec délicatesse son plat ."Jai commandé du Mais moulu avec puré d'haricots au poisson. Je trouve ça très bon, très bon" dit-t-elle, canette de bière en main avec un sourire qui en dit beaucoup sur le goût . Pour la comparaison d'avec les cuissons du Sénegal, elle s'écrie :"Quand même, il faut comparer ce qui est comparable.Ce n'est pas pareil, ici out se fait à base de riz".

Angèle Senghor ,mange pour la première fois le Pain de Patate, elle adore et pour avoir vécu en Afrique Centrale, notamment au Gabon, "Je mange à peu près la même chose, c'est cool" avoue t-elle cigarette aux lèvres .
Au menu boisson , le Rhum Barbancourt, est une spécialité de l'Ile . "La bouteille est à 20.000frs"me renseigne la demoiselle qui tient le stand où sont exposées des T-shirts de héros du pays.   
C'est sur cette ambiance festive d'étudiants qui dansent, d'un DJ en extase et des bouches machantes que je quitte les lieux .
Le Sénégal avait accueillie 160 étudiants haitiens en octobre 2010, sous prospotion du président de la République , suite au tremblement  de terre qui avait sécoué l'Ile .Depuis, ils ont été répartis dans les différentes universités oùu il poursuivent leurs études.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

T'en dis koi?